L’exposition retraçant la vie de l’Amérindienne Marie-Angélique Le Blanc (Wisconsin, 1712 – Paris, 1775) a quitté Châlons-en-Champagne, où elle s’est tenue du 12 janvier au 18 mars 2017.

L’exposition est désormais itinérante dans l’est de la France : à Songy (avril 2017), à Vitry-le-François (juin-août 2017), à Langres, où elle illustre le colloque de philosophie dans la ville natale de Diderot (2-8 octobre 2017), à Joinville en Champagne (5 novembre – 2 décembre 2017), où est commentée la rencontre entre Voltaire et la fille sauvage (qui eut lieu en cette ville, au début de 1749), ainsi que les oeuvres qu’elle lui inspira.

Puis, en 2018-2019, l’exposition voyagera en Lorraine, en Alsace, à Paris et à Marseille, selon un calendrier qui sera ici précisé.

Les archives exposées au public sont celles que Serge Aroles avait découvertes lors de ses recherches (1994-2004) sur cette enfant sauvage.

 flyer-2-angeliq_01-small 2