telechargement-1

« Une mort éternelle » : la rencontre la plus émouvante qu’il était permis de faire dans l’aire péri-Arctique des Esquimaux était celle de ces sépultures isolées, posées dans le permafrost, assurant une fort longue conservation du corps.
Dernière photographie reproduite dans cette thèse de doctorat : Groenland, district d’Ammassalik, au-dessus d’un fjord gelé, janvier 1990, cliché de l’auteur.