Je présente le martyre de mon enfance – duquel vous pourrez rire – et 950 années d’archives, desquelles vous ne rirez point. CLIQUER ICI :

Ci-dessous, le château de Ménilles (vers 1920) et les religieuses de l’orphelinat de Bailleul (cliché pris entre 1910 et 1914), où je fus placé en 1970. La jeune religieuse est la soeur Marie Camerlynck, qui s’éteignit centenaire (1886-1986).